Guides CBD

CBD contre-indications : interactions médicaments et publics à risque

Le sujet des contre-indications au CBD est sensible, tant cette molécule fait rêver depuis quelques temps. En effet, le CBD a le vent en poupe, et ce, en dépit des controverses qui entourent sa consommation. Malgré le fait que cette substance tire son origine du cannabis, et est donc souvent associée au THC, ses effets bénéfiques sur la santé ne sont pas négligeables.

Certains spécialistes le recommandent même à leurs patients compte tenu de son efficacité contre certaines maladies. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle son utilisation en tant que médicament est légale en France. On parle communément de « cannabis médicinal ».

Cependant, comme la plupart des produits à usage médical, le cannabidiol n’est pas sans risque. Il existe des contre-indications au CBD. Effets secondaires, publics à risque ou encore interaction médicamenteuse, cet article fera le point sur le sujet.

Quelles sont les contre-indications liées à l’usage du CBD ?

CBD contre-indications : quels sont les publics « à risque » ?

Les contre-indications concernant le CBD visent surtout les personnes fragiles. Compte tenu de leur condition physique ou de leurs prédispositions sanitaires, il est déconseillé, voire prohibé, selon plusieurs études et avis des spécialistes de consommer du cannabidiol.

Les femmes enceintes ou allaitantes

Le CBD peut avoir des effets néfastes sur les nouveau-nés, et particulièrement si la mère en consomme à des doses élevées. Dans le cas où celle-ci en prendrait à faible dose, les risques sur la santé sont moindres, mais elles existent toujours. Le mieux est de rester prudent, et de préférence, les femmes enceintes ou allaitantes doivent éviter toute utilisation de CBD.

Les personnes avec des antécédents cardiaques

La prise de CBD est incompatible avec les patients qui ont des problèmes cardiaques puisque leur système cardiovasculaire est vulnérable. Certes, si à petite dose, les effets ne sont pas visibles, l’usage de cannabidiol à des posologies inadaptées est dangereux. Cette contre-indication au CBD pour les personnes ayant des problèmes cardiaques est donc indiscutable.

Les personnes avec des problèmes artériels

Cette substance risque également de diminuer la pression artérielle. Les personnes qui souffrent notamment d’arythmie cardiaque, ou qui auraient des antécédents familiaux ne devraient donc pas en consommer. Dans le cas contraire, elles risquent d’avoir des vertiges, ou pire encore de perdre la conscience.

Les personnes atteintes de la Maladie de Parkinson

Les personnes souffrant de la Maladie de Parkinson doivent être prudentes quant à la consommation de CBD. Si de manière générale, cette substance constitue un remède contre les tremblements, ce n’est pas toujours le cas. Une posologie inadaptée et surtout la prise de CBD à fortes doses peuvent accentuer la crise.

Les personnes allergiques au pollen de Cannabis

Les personnes allergiques ne devraient pas non plus consommer du CBD. Cette contre-indication au CBD concerne surtout ceux qui présentent une intolérance à l’espèce Sativa L. Il s’agit d’une variété courante du chanvre. Avant de consommer du cannabidiol, vous devez vérifier si vous n’êtes pas sujets à une intolérance.

Quelles sont les interactions médicamenteuses ?

Plusieurs recherches ont été faites à ce sujet. D’ailleurs, une étude américaine, effectuée par la Penn State College of Medecine in Hershey alerte sur les dangers liés aux interactions médicamenteuses à travers une liste de 57 médicaments incompatibles avec l’utilisation du CBD. Selon les chercheurs, l’huile de CBD en particulier diminue leur efficacité.

Cela concerne particulièrement :

• Les antidépresseurs comme la lofépramine.
• Les contraceptifs par voie orale, comme l’ethinyestradiol.
• Les antalgiques, notamment le Fentanil.
• Le levothyroxyne qui sert à soigner la thyroïde.
• Les anticoagulants, à savoir l’acénocournarol et le warfarine.

Nos conseils pour éviter tout risque associé à la consommation de CBD

Comme avec les autres médicaments, le CBD possède ses contre-indications. Mais cela cela ne constitue pas un frein à son utilisation et sa consommation. Vous devez simplement sur des précautions pour utiliser le CBD à bon escient.

En parler à son médecin

Il est impératif de consulter un spécialiste avant de commencer à utiliser le CBD. En tant que professionnel, votre médecin sera à même de vous guider notamment sur la meilleure manière de le consommer : huile ou gélule. D’autres moyens de traitement peuvent vous être suggérés en cas d’antécédents médicaux.

Éviter le surdosage

Comme n’importe quel médicament, le surdosage peut être fatal. Il est donc primordial de respecter les posologies pour éviter les désagréments. Ainsi, nous vous invitons à consulter ce guide « calcul dosage CBD » pour en savoir davantage.

Commencer à faible dose et augmenter petit à petit

Enfin, lorsqu’on débute le cannabis thérapeutique, il faut y aller progressivement. Après avoir consulté l’avis d’un médecin, puis après le calcul du dosage du CBD, il faut commencer le traitement à faible dose.

Quels sont les effets indésirables possibles du CBD ?

Le cannabidiol possède des vertus indéniables, mais aussi des effets secondaires. Tout comme il existe des contre-indications au CBD, il est également possible que des effets indésirables surviennent en cours d’utilisation de cette molécule. À faible dose, les principaux effets secondaires de la consommation de CBD sont relativement faibles :

• La somnolence et la perte de vigilance
• Les vertiges
• La gorge sèche

Cependant, si le CBD est consommé à des doses élevées, des effets néfastes peuvent se présenter, raison pour laquelle il faut toujours rester vigilant :

• Des diarrhées
• Des nausées voire des vomissements
• Une diminution de la pression artérielle

Nous vous invitons à consulter ce guide « Les effets secondaires du CBD » pour être mieux informés des effets néfastes du cannabidiol et de ses produits dérivés.

Quels sont les usages et bienfaits du CBD ?

Il faut se rappeler que malgré les contre-indications concernant le CBD et en dépit de ses effets secondaires, cette molécule est avant tout un médicament pour un bon nombre de maladies. C’est une des raisons de sa popularité en particulier chez les enfants ou les patients qui ont des troubles sévères. Ainsi, le CBD présente :

• Un effet anti-inflammatoire en cas de douleur musculaire ou articulaire. À noter que c’est le cas de tous les cannabinoïdes, même le THC.
• Un effet analgésique en soulageant la douleur à court ou moyen terme
• Un remède à certains troubles neurologiques comme l’épilepsie ou la maladie de Parkinson
• Un complément alimentaire pour augmenter l’appétit
• Un relaxant et un somnifère qui contribue au traitement du trouble du sommeil
• Un traitement et méthode de prévention des acnés

Afin d’avoir d’amples informations sur le sujet, nous vous invitons à consulter le guide sur « Les bienfaits du CBD ».

Source
Potential Adverse Drug Events and Drug-Drug Interactions with Medical and Consumer Cannabidiol (CBD) UseInteractions between cannabidiol and commonly used antiepileptic drugs

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité